Le blog Voir tous les articles
medications-342458_1920
La vente en ligne de médicaments
La vente en ligne de médicaments

La vente en ligne de médicaments, comment ça marche ?

En France, la vente en ligne de médicaments est une activité strictement encadrée et réglementée.

Depuis quand ?

Depuis le 2 janvier 2013, les pharmaciens établis en France, titulaires d’une pharmacie d’officine ou gérants d’une pharmacie mutualiste ou d’une pharmacie de secours minière, peuvent vendre des médicaments sur internet. 

Pour qui ?

Les titulaires d’une pharmacie d’officine ou gérants d’une pharmacie mutualiste ou d’une pharmacie de secours minière.

Pour vendre quoi ?

Seuls les médicaments non soumis à prescription obligatoire peuvent être vendus sur le site internet d’une pharmacie d’officine.

Quelles sont les démarches à suivre ?

  • Etape 1 : je choisi un prestataire pour le développement et l’hébergement de mon site internet (attention à vérifier que l’hébergement est assuré par un hébergeur agrée données de santé)
  • Etape 2 : Je réfléchi au nom de domaine de ma pharmacie (exemple : http://www.pharmacietoopharm.fr) 
  • Etape 3 : Je fais une demande d’autorisation auprès de mon Agence Régionale de Santé (ARS)
  • Etape 4 : J’informe l’Ordre National des Pharmaciens de la création de mon site internet qui l’ajoutera à la liste des sites autorisés à vendre des médicaments en ligne

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur notre article ” Quelles sont les étapes à suivre pour digitaliser votre pharmacie ? ”

Comment lutter et se prémunir contre la vente de faux médicaments en ligne ?

Côté pharmaciens

La vente de faux médicaments est un fléau mondial.  Elle représente aujourd’hui plus de la moitié des ventes de médicaments sur internet (entre 50 et 90% des médicaments achetés en ligne sont des contrefaçons). Chaque année 700 000 personnes meurent suite à la consommation de médicaments contrefaits. Le risque principal pour le patient qui se livre à un achat sur internet est d’acquérir et de consommer un médicament contrefait, détourné ou non homologué par une autorisation de mise sur le marché. Grâce à internet, il est encore plus facile pour les trafiquants de vendre des médicaments contrefaits. Ils utilisent pour la plupart des faux sites de pharmacies en ligne pour tromper les consommateurs (96% des pharmacies en ligne ne seraient pas légales). Les pharmaciens d’officine français ont un rôle à jouer dans la lutte contre le commerce de faux médicaments en ligne. Les pharmaciens peuvent créer eux-même un site internet et ainsi proposer à la vente des vrais médicaments contrôlés qui sont vendus au sein même de leur officine.

Côté patients

Comment vérifier que le site internet sur lequel je souhaite passer une commande ne vend pas des médicaments contrefaits ?

Pour vérifier la légalité du site internet :

  •  Je vérifie que le site comporte le logo confiance cliquer_pour_verifier_image
  • Je clique dessus et je vérifie que le site figure bien dans la liste des pharmacies autorisées à vendre des médicaments sur internet mise à jour par l’Ordre National des Pharmaciens
  • Je commande mes médicaments sans ordonnance obligatoire sur le site d’une pharmacie agrée par l’Autorité Régionale de Santé.
Toopharm est un service proposé aux pharmaciens pour la création d’officines virtuelles.
Pour en savoir plus sur nos prestations, cliquez ici ou contactez nous au 0811 38 1000*

Inscrivez-vous à notre newsletter !


Découvrez nos astuces pour développer votre chiffre d'affaires sur internet et bénéficiez de conseils personnalisés.